Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ?

  • : Le Blog du Renardo
  • Le Blog du Renardo
  • : des petits bonheurs, des reportages avec Renardo, un code des blogs, des textes décalés et de fines biographies, c'est ce que j'ai choisi de donner en lecture.
  • Contact

 

Je vous invite à cheminer sur ce blog,

et parcourir différentes rubriques :

Ainsi Renardo en reportage, Question du jour, les petits bonheurs,

le code des blogs et les

textes décalés.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 




Texte libre


Expression du jour :
Je l'ai rencontrée aujourd'hui. Savez-vous ce que veut dire "l'enfer" d'une bibliothèque ????

C'est le rayon interdit, là où l'on range les auteurs sulfureux (type Sade, Céline...), les revues cochonnes...
L'enfer quoi !
L'Enfer de le bibliothèque Nationale a été créé en 1836. Aujourd'hui, le porno s'industrialise et se normalise au point que la notion d'obsédé sexuel est en passe de disparaître.


Archives

9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 10:45

Je m'intéresse aux méthodes de développement personnel ; cela dit parfois, j'ai du mal à choisir entre certaines. Je me demande par exemple que choisir entre la technique du "lâcher-prise" et celle du dialogue avec l'inconscient qui consiste à mobiliser ses ressources ? En fait, je les trouve contradictoires.
Le lâcher-prise c'est une technique du détachement, du non-désir. Comme rien n'est attendu, comme on ne s'attache à rien et que tout doit arriver comme cela doit arriver, on n'a pas de tristesse, de manque ou de frustration. L'idée, c'est que toutes nos turpitudes viennent de nos désirs.
A l'inverse, les diverses méthodes de "dialogue avec l'inconscient" partent du principe que nous avons des ressources et que nous pouvons les mobiliser. C'est le principe même de la prière qui consiste à demander quelque chose, de mobiliser son inconscient pour "recevoir". C'est aussi le principe de diverses méthodes de "positivation", comme la méthode Coué.
Aussi, je trouve une certaine contradiction entre ces deux thèmes.
Pire encore, je trouve dans un même temps que ces deux méthodes ont leur intérêt et leur vérité.
Ma prof de yoga me dit qu'il faut laisser faire les choses et ne pas désirer, à trop demander, les choses finissent par s'éloigner.
A l'inverse, le christianisme dit que l'on "ouvre à celui qui frappe". Je suis donc dans l'expectative.

Toutefois, j'ai quand même une préférence. Je n'aime pas l'idée que les choses arrivent parce qu'elles doivent arriver et que l'effort n'a pas de raison d'être. En revanche, l'idée que l'on peut évoluer en conscience me semble plus juste.
Quant à l'efficacité, je n'en sais rien. Quant au vrai absolu, je n'en sais rien non plus.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

valerieaga 11/04/2007 00:39

Bonjour, en passant chez moi, j'ai vu que j'avais eu de la visite...
Merci (heu, pour l'instant rien de neuf sur mon blog... rangement, rangement et rangement... papiers, papiers et papiers... Je vais m'en sortir !)
je suis également très interressée par le dévelopement personnel et je voulais te livrer ma vision très personnelle du lacher-prise :
pour moi il s'agit de faire ce qu'il convient pour la réalisation de nos désirs... et advienne que pourra... c'est le détachement des résultats...
On fait ce qui nous semble juste, la suite des événements n'est pas de notre ressort.
En ce sens, je pense que ce n'est pas une méthode passive, ni en opposition avec les demandes à l'inconscient.
Quant aux résultats, je pense avoir fait quelques avancées dans le domaine matériel... Mais c'est le relationnel qui résiste... Mais en réalité, j'ai là aussi énormément avancé...
Après on est libre de penser que cela n'a rien à voir avec les technique de développement personnel...

Katia 10/04/2007 18:56

(désolée ... je ne sais pas si le com est parti ?)Or donc, tu as tout trouvé ! un petit peu des deux, mais à la mode occidentale ... parce que voilà, c\\\'est là le hic : interpréter les textes, en dehors de leur contexte.Le désir, vu de la philosophie boudhiste, c\\\'est le "désir" qui "veut", qui cherche frénétiquement, alors que le désir, vu de la civilisation occidentale, c\\\'est le "moteur" de la vie. Sans désir, pas de vie.Le lacher prise, c\\\'est le contraire de vouloir à tout prix, insister, s\\\'agiter, s\\\'accrocher. C\\\'est savoir quand renoncer.Lacher prise c\\\'est désirer en se donnant les moyens, puis en laissant la vie agir.C\\\'est finalement accepter de ne pas être tout puissant et surtout être conscient de notre impuissance, de nos limites.A trop demander, on fait "repoussoir" !A trop frapper à la porte, lorsqu\\\'elle s\\\'ouvre, l\\\'énergie mise à tant frapper nous emporte ailleurs !Demander, poser la demande ... et ensuite laisser agir la vie, il y a un moment où les choses ne sont plus de notre ressort, même si l\\\'on reste "attentif" (et non "obsédé").Bref on pourrait encore en dire beaucoup, se donner des petites recettes simples, les expérimenter ....Continue de bien avancer sur ce chemin de conscience :)

Renardo 10/04/2007 19:12

Katia, que ce message est beau et touchant, profond. Ainsi donc, penses-tu qu'en me posant ce genre de questions , j'avance sur le chemin de ma conscience ? Alors je trouve ça pas mal.La notion de désir vu chez les orientaux seraient en fait de la frénésie et peut-être ce que l'on entendait jadis dans le christianisme : l'appât des biens de ce monde, le matériel et la luxure en quelque sorte. Je vois. Cela dit, il est vrai que pour se mettre en position de demande, il faut au maximum se détendre, se recentrer et accepter l'issue...c'est peut-être ça la synthèse..

Lauryle 09/04/2007 23:57

— vraiment désolée de me poser en véritable boulet pur souche (tu auras une grosse partie de mon éducation à refaire... lol) — que veut tu dire par ""je trouve ça "passif" (...) s'exprimer pour ne pas connaître des émotions humaines"" au contraire, si on s'exprime, on est actif, non ? et en quoi s'exprimer rendrait impossible (j'exagère) les émotions humaines ?deux autres questions qui n'ont rien a voir : pourquoi ton blog est dans la catégorie humour ? (je dois peut etre en manquer pour ne pas le voir :$)je n'aime pas le nom que j'ai mis à ton lien (> le renard biographe), qu'est ce que je pourrais mettre qui serait mieux (et pas trop long) ?voila. ce sera tout pour ce soir ! :0125:

Renardo 10/04/2007 09:18

En fait, la négation valait pour s'exprimer également. Je trouve que le lâcher prise, ça veut dire "ne pas s'exprimer".
Donc oui, l'expression est une activité..
La catégorie : gros problème la catégorie.... c'est comme avoir une étiquette.Il y a des matins où je ris, des matins où non..moi, je ne sais pas me mettre dans une catégorie, je ne sais surtout pas y rester..
catégorie ovni ? c'est possible ?
Pour le lien, j'en sais rien, j'ai tellement pas de fil rouge ...

Lauryle 09/04/2007 11:30

(je crois que je ne pourrais jamais te voir en vrai sans ouvrir de gros yeux en me disant "mais qu'est ce qu'elle raconte... passons)même si je suis une adepte du lâcher-prise et laisser-venir, c'est un peu nul comme méthode vu que c'est très "passif"d'un autre coté, dialoguer avec l'inconscient... même pas en rêve j'y arrive !donc à la question, je répond "un peu des deux pour faire un joli équilibre"

Renardo 09/04/2007 12:52

Moi aussi, je trouve ça "passif", de même que de ne pas aimer, s'exprimer pour ne pas connaître des émotions humaines