Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ?

  • : Le Blog du Renardo
  • Le Blog du Renardo
  • : des petits bonheurs, des reportages avec Renardo, un code des blogs, des textes décalés et de fines biographies, c'est ce que j'ai choisi de donner en lecture.
  • Contact

 

Je vous invite à cheminer sur ce blog,

et parcourir différentes rubriques :

Ainsi Renardo en reportage, Question du jour, les petits bonheurs,

le code des blogs et les

textes décalés.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 




Texte libre


Expression du jour :
Je l'ai rencontrée aujourd'hui. Savez-vous ce que veut dire "l'enfer" d'une bibliothèque ????

C'est le rayon interdit, là où l'on range les auteurs sulfureux (type Sade, Céline...), les revues cochonnes...
L'enfer quoi !
L'Enfer de le bibliothèque Nationale a été créé en 1836. Aujourd'hui, le porno s'industrialise et se normalise au point que la notion d'obsédé sexuel est en passe de disparaître.


Archives

7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 11:02





"Zut ! J'ai réussi mes études" semble une exclamation paradoxale, voire un canular tant on se morfond sur l'échec scolaire et qu'il existe encore l'idée d'un lien entre réussite scolaire et réussite tout court. Malgré tout, la télévision qui est devenue un lieu (concurrent ?) de productions de codes, promeut également l'idée d'une réussite en-dehors de l'école. Pour preuve, de nombreuses émissions comme "La nouvelle star" mettent en scène des jeunes qui disent abandonner les études pour cette aventure, avec l'aval de parents, persuadés qu'ils y trouveront une réussite plus certaine.
Je fais partie d'une génération qui a intégré l'idée qu'il n'y aurait de dignité que dans les études générales. Aussi, j'ai vu  beaucoup de camarades  que l'on a  convaincus qu'ils étaient suffisamment nuls pour aller dans  les filières professionnelles et y apprendre un métier. Beurk !
L'école est devenue un lieu de parfaite schizophrénie qui a encouragé la massification scolaire -avec la poursuite d'un objectif de 80% de réussite au bac, en même temps qu'elle continue de produire des codes culturels (ou les reproduire...) et donc des hiérarchies. Avec l'idée que chacun a droit à une formation, à une dignité (dont la note, la sélection constituent une provocation), les savoirs "d'en haut" tendent à être remplacés par l'égalitarisation de tous les savoirs, ce que d'aucuns appellent "le nivellement par le bas". Cette démocratisation apparente ne fait que cacher les inégalités croissantes.
Zut ! J'ai réussi mes études ! mais comme beaucoup d'autres et si l'on se focalise sur avoir un emploi ou pas, alors, la possession d'un diplôme est un élément favorable. Mais que dire du sous-emploi, définit par l'OIT (Organisation Internationale du travail) comme, entre autre, l'inadéquation de l'emploi avec les compétences et/ou les diplômes ? Au côté de l'échec scolaire, il faudrait parler de l'échec de l'école ...

Je regrette de n'avoir pas en son temps appris un métier qui me permettrait d'identifier les compétences exactes que je possèderais et d'avoir poursuivi mes études dans un espèce de brouillard.



Partager cet article

Repost 0
Published by Renardo - dans question du jour
commenter cet article

commentaires

souvenirs80 31/05/2007 12:35

Zut, j'ai réussi mes études aussi

Lauryle 07/04/2007 14:37

je démissionne. lol

Renardo 07/04/2007 15:04

Je parle tout simplement du chômage ou du sous-emploi des diplômés du supérieur, qui se retrouvent par exemple, après un doctorat, téléconseillers dans un centre d'appels et dont on peut imaginer que ce n'était pas pour ça qu'ils ont fait des études...ça va là ?

Lauryle 07/04/2007 13:14

pourquoi je ne comprends pas tes textes après les avoir lus 20 fois ? (en fait, je saisi le sens général, mais pas les enjeux... ça m'énerve)en moi, mes études, j'aimerais bien les réussir (j'ai pas été conditionné par la TV) et le mot d'ordre des parents, c'est "prends le métier que tu veux, mais fait qu'il soit honnête, donc travaille" maintenant, je suis pas convaincue que ce soi l'école le meilleur lieu pour apprendre un métier...(c'est normal d'avoir l'impression de ne pas avoie écrit en français ?)

Renardo 07/04/2007 13:21

Eh bien, je te souhaite de les réussir.. Mais, ce texte est une réflexion plus globale, par-delà nos propres attentes, sur la question de la valeur "marchande" des diplômes, car tu parlais d'enjeux de mon texte, parlons des enjeux d'un diplôme...Pour l'avoir et l'encadrer ?