Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ?

  • : Le Blog du Renardo
  • Le Blog du Renardo
  • : des petits bonheurs, des reportages avec Renardo, un code des blogs, des textes décalés et de fines biographies, c'est ce que j'ai choisi de donner en lecture.
  • Contact

 

Je vous invite à cheminer sur ce blog,

et parcourir différentes rubriques :

Ainsi Renardo en reportage, Question du jour, les petits bonheurs,

le code des blogs et les

textes décalés.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 




Texte libre


Expression du jour :
Je l'ai rencontrée aujourd'hui. Savez-vous ce que veut dire "l'enfer" d'une bibliothèque ????

C'est le rayon interdit, là où l'on range les auteurs sulfureux (type Sade, Céline...), les revues cochonnes...
L'enfer quoi !
L'Enfer de le bibliothèque Nationale a été créé en 1836. Aujourd'hui, le porno s'industrialise et se normalise au point que la notion d'obsédé sexuel est en passe de disparaître.


Archives

3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 18:11


Un vent d'automne souffle sur la place, laissant filer, à travers les rues des antiquaires, quelques poches plastiques qui finiront leurs courses dans les branches des arbres ou dans l'estomac de gentils dauphins.
L'horloge de la grand'place sonne. Il est 8 heures trente. Les assurés se pressent devant l'accueil-retraite de la caisse régionale d'assurance maladie.
Journée ordinaire de la protection sociale d'une ville de province.
Je verrai tout à l'heure ce survivant katangais, venu en France pour faire ses études, qui, de sa belle écriture stylisée, annotera tristement son relevé de carrière. Il me dira combien il a raté sa vie, qu'il a travaillé dans des restaurants russes qui ne le déclaraient pas et que c'est pour cette raison qu'il ne votera jamais communiste.
C'est un paramètre inédit pour la science politique et l'expression, pourtant, de ce que la mémoire humaine recelle de tragique ou de merveilleux.
Mémoire qui donne à l'homme sa profondeur et son humanité ou qui l'effiloche comme un vieux tissu.

Ici, dans ce bureau ordinaire, il est question de toutes ces mémoires ressurgies du fond des entrailles, des douleurs, des absences et des vides, à travers le résumé froid et méthodique d'un relevé de carrière.




Partager cet article

Repost 0
Published by Renardo - dans biographies
commenter cet article

commentaires

Lauryle 04/04/2007 08:56

c'est joli, un peu mélancolique, mais on imagine bien la scène...

Renardo 04/04/2007 17:59

C'est aussi du vécu et le travail social est vraiment difficile..