Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ?

  • : Le Blog du Renardo
  • Le Blog du Renardo
  • : des petits bonheurs, des reportages avec Renardo, un code des blogs, des textes décalés et de fines biographies, c'est ce que j'ai choisi de donner en lecture.
  • Contact

 

Je vous invite à cheminer sur ce blog,

et parcourir différentes rubriques :

Ainsi Renardo en reportage, Question du jour, les petits bonheurs,

le code des blogs et les

textes décalés.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 




Texte libre


Expression du jour :
Je l'ai rencontrée aujourd'hui. Savez-vous ce que veut dire "l'enfer" d'une bibliothèque ????

C'est le rayon interdit, là où l'on range les auteurs sulfureux (type Sade, Céline...), les revues cochonnes...
L'enfer quoi !
L'Enfer de le bibliothèque Nationale a été créé en 1836. Aujourd'hui, le porno s'industrialise et se normalise au point que la notion d'obsédé sexuel est en passe de disparaître.


Archives

6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 14:17

       Avertissement au lecteur:

Certains mots contenus dans ce texte ne sont plus très usités, aussi l'auteur a souhaité mettre un lexique à la disposition de ses lecteurs. L'auteur regrette que ces termes tombent en désuétude car, vous le constaterez, ils sont d'une furieuse actualité. Prochainement, l'auteur va ouvrir un refuge des mots en voie de disparition et attend vos propositions de termes à soutenir ; vos contributions personnelles y compris financières sont les bienvenus. La conservation de la langue française est à ce prix.

Conseils de lecture:

Laissez vous guider par votre imaginaire.

 

 

                       

                               

 

                                                Le tapeton jaune

Depuis quelques heures déjà, une femme fragélique attendait le tapeton pour se rendre en ville. La dame buibuissait lentement, s'inquiétant de savoir si le tapeton finirait par venir. Lasse, elle regardait le vent parcourir les champs de tournesols.

Toute à son observation, elle faillit manquer le passage du tapeton jaune qui rocamburait sur la nationale. Dans un pompotement infernal, le tapeton jaune s'arrêta brusquement devant la dame couverte de brocamboloques. Un nuage de fufussière monta des pneus du tapeton et la dame brocamboloquée s'esponna plusieurs fois. Les dégâts à l'intérieur du tapeton étaient perceptibles : tous les passagers se retrouvaient aglougloutinés à l'avant, tête-bêche. Un homme pâlocrate vomissait son dernier noctambouille alors qu'une vieille dame violettine pleurait la perte de ses bas de contension. La colère des tapetonneurs montait et le chauffeur furibond en profita pour sauter en bas de l'attelage hoquetant.

"C'est de vot' faut !" , crivocéra-t-il à la femme brocamboloquée et choquée. Un brouhaha gigantesque s'ensuivit alors que, déjà, les enfants fuifuissaient à travers champs et que les matrones ouvraient leurs paniers à pique-nique, chocolats et saucissons.

Là, tout n'était que puxes, crivocération et nolonté.

Une jeune femme socracéphale, jusque-là mutide, ramena tout ce monde à la raison. Acriborgée, elle parvint à faire remonter dans le tapeton les enfants, les matrones pique-niqueuses, le chauffeur furibond, la femme brocamboloquée et un peu secouée. Sitôt parvenue sur la plateforme, cette dernière demanda d'un ton rigidentoire son billet pour la ville. Elle voulait s'acheter des chaussures. Le chauffeur s'exécuta et de l'autre main actionna la clé de contact. Le tapeton jaune ne voulait rien savoir, s'écroula au sol et, sous la violence du choc, devint tout à fait vert.

Enjambant le corps du chauffeur qui venait de s'exécuter, les hommes forts se précipitèrent au bas du tapeton pour lui fixer des gdongdongs de secours. La réparation effectuée, les hommes forts reprirent leurs places ; le noctambouilleur se saisit du volant et claquetilla les portes.

Le tapeton poursuivit enfin sa route en bondillant sur la nationale dans un nuage de fufussière.

 

Les définitions très très particulières :

Fragélique : Se dit d'une personne carencée en manganèse

Buibuisser: Façon de déambuler lorsq'on attend le tapeton et que l'on a mis des chaussures trop petites.

Pâlocrate : Qui porte haut sa pâleur

Noctambouille : repas pris à la hâte en fin de soirée.

Fuifuiter: s'éloigner en toute hâte en prenant soin de se disperser.

Puxes : Action de mimer un pugilat tout en s'assurant que les copains vous retiennent.

Socracéphale : Capable de citer du Socrate sans sourciller.

Acriborgée: Carectère des personnes qui, généralement timides, deviennent,à la suite d'un choc, audacieuses et enjouées.

Gdongdongs : Sorte de pattes de sauterelle montées sur ressorts mécaniques.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Renardo - dans textes décalés
commenter cet article

commentaires

lauryle 07/03/2007 14:48

question tres indicrete....tu viens de quel coin de France ? par chez moi, on ne parle pas avec ses mots (même les vieux...) et puis, y'en a qui ressemblent plus a des néologisme qu'a des mots deja existant.....[heureuseument que le contexte est facile a saisir ...]

Renardo 07/03/2007 20:38

C'est pour ça qu'il y a urgence à ouvrir un refuge , voire une fondation des mots en voie d'extinction...

lauryle 06/03/2007 19:03

bon, ton petit encatr est tres gentil... mais si tu veux que tu le monde (surtout les plus jeunes) remplisse cet article, met dans ton lexique "usité" "désuétude" "refuge" .... (et pour moi "tapeton (jaune)")
a ce qu'il parait, un eleve sortant du bac STT de nos jours possedent entre 500 et 1000 mots.... ce qui est une véritable catastrophe. a noter aussi que leur vocabulaire ne se siteunt pas dans c'est hauteur la...
ça fait bien plaisir de voir ces mots la utilisées dans un texte (surtout de blog) autre que dans les liste de mots inusités.
amuse toi bien !
(tu m'excuseras pour les fautes j'espère... j'ai des petits soucis de conjugaisons et d'accents...)