Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ?

  • : Le Blog du Renardo
  • Le Blog du Renardo
  • : des petits bonheurs, des reportages avec Renardo, un code des blogs, des textes décalés et de fines biographies, c'est ce que j'ai choisi de donner en lecture.
  • Contact

 

Je vous invite à cheminer sur ce blog,

et parcourir différentes rubriques :

Ainsi Renardo en reportage, Question du jour, les petits bonheurs,

le code des blogs et les

textes décalés.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 




Texte libre


Expression du jour :
Je l'ai rencontrée aujourd'hui. Savez-vous ce que veut dire "l'enfer" d'une bibliothèque ????

C'est le rayon interdit, là où l'on range les auteurs sulfureux (type Sade, Céline...), les revues cochonnes...
L'enfer quoi !
L'Enfer de le bibliothèque Nationale a été créé en 1836. Aujourd'hui, le porno s'industrialise et se normalise au point que la notion d'obsédé sexuel est en passe de disparaître.


Archives

3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 16:11

 

 

Nous avons vu que la première partie de la vie de Veggie Veggeouille était absolument exceptionnelle.

Nous savons aujourd'hui  que la deuxième partie de sa vie le fut tout autant, comme l'attestent les multiples publications relatives à cet être absolument délicieux. Le thème de Veggie Veggeouille est le quatrième sujet mondial le plus publié après celui de Jésus-Christ, Napoléon et Jason Donovan, le célèbre botaniste.

Pourtant, durant cette deuxième partie de vie, Veggie connut quelques faux pas -mais on le sait aujourd'hui, ce sont les faux pas qui mesurent la grandeur des êtres d'exception-. Sa destinée sembla prendre un tour plus sombre, un jour d'hiver. Forcément. Une invitation au Flush lui était parvenue. Pour s'y rendre, elle s'habilla comme une milorde, avec un ensemble confectionné par les plus grands couturiers du monde. On sait le goût sûr et flamboyant de la belle, un mélange de classe "à la française" et d'une originalité, originale. Ces talents, d'après des biographies autorisées, avaient d'ailleurs bouleversées les choix vestimentaires de la Reine Elisabethh II qui, subitement se mit à teindre ses tenues parmes et jaune poussin en un noir profond, suave, dense et de bon goût. Des fresques ornant le palais de Buckingam attestent de ce turning point et l'on voit clairement la Reine en petite robe noire à liseré fleuri dans tous les cocktails partys.

Bref.

Revenons au Flush, petit restaurant néo-gothique sis rue Jean jaurès dans la capitale du monde libre, Toulouse. La direction refusa l'entrée à Veggie car ses pieds étaient bleus, comprimés dans des chaussures smart, sexy mais trop petites.

Les paparazzis s'emparèrent de l'affaire. Il n'y avait plus un jour sans que l'on ne vit une photo de Veggie en posture indélicate. On surprit la pauvrette dans un supermarché entassant dans un caddie des boîtes de maïs OGM au bras d'un jeune adolescent dont elle avait conquis les charmes.

 Le jeune adolescent que l'on retrouva attaché dans la demeure de veggie.

 

 

Sujette à des humeurs pré-menstruelles, largement mises en lumière par Sigmund Freud ( Les cinq étapes de la pizzanalyse,éd. paté, 1200 euros), la vie de Veggie semblait s'écouler misérablement.

De nombreux professionnels du spectacle caritatif ont essayé de venir en aide à Veggie. Une discographie impressionnante en atteste.

Bob Geldof créa une ONG de soutien, avec disques et concerts à l'appui. Jean-Pierre François, l'orphé du XX ème siècle lui dédia sa chanson : Veggie, je te survivrai

Regardez, qu'il est trop gnon !

Mais on le sait, c'est en soi que l'on trouve la rédemption.

C'est dans une pharmacie du Sussex que se déroula le climax de la chute de Veggie. Alors qu'elle venait se fournir en gel intime, la gentillesse de la commerçante signala par ricochet l'approche de la quarantaine, qui, comme son nom l'indique, c'est un peu la quarantaine. Elle lui donna sans malice des échantillons de crèmes antirides et de poudre de bleut pour décongestionner les "poches sous les yeux". Veggie se regarda alors dans le miroir et jura que plus JAMAIS, JAMAIS, elle ne subira de nouveau cet affront. Elle prit une poignée de terre, décoration subtile des pharmacies sussexiennes, et prononça cette phrase définitive autant que mémorable :

<<Demain est un autre jour>>

Elle alerta l'ensemble de ses amis, connaissance, laitiers et même repris contact avec La Tévéri, bandit notoire, pour mettre en place sa contre-attaque.

Cette précurseuse dans tous les domaines -c'est elle qui acheta le premier trolley à courses pour les moins de 30 ans, mit en vente les premiers tampons verts- allait encore frapper un grand coup médiatique.

Elle organisa la première VEGGIE PRIDE, la parade la plus extraordinaire après celle organisée en 1989 par ses soins sous le nom de "Halte à la kikisection".

Des chars aux couleurs flamboyantes représentaient les tableaux de sa vie, il y avait le char des joueurs de triangles, un pot au feu géant, des éphèbes tétanisés d'amour, des musiques et des chants du monde entier , y compris les Modern talking au complet qui hurlait :

                           <<Veggie, you're my heart

                                  you're my soul !>>

Veggie Veggeouille avait encore réussi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Renardo - dans biographies
commenter cet article

commentaires

Katia 03/03/2007 23:54

Quel humour et quelle vie !On va revenir suivre les aventures de Veggie, enfin dans ton prochain livre, à publier sur le net !Je me suis bien amusée à te lire ;)Bonne continuation :)